Jeudi 02-10-2014
 
 
 
Les Astiers
43270 - ALLEGRE
 04 71 00 79 64
 06 73 53 07 57
 
 LE GAEC...
46 Articles          
  Présentation de notre Gaec...

Qu'est-ce qu'un GAEC...?

Voici la définition officielle d’un GAEC : « Un Groupement Agricole d’Exploitation en Commun est une société civile agricole de personnes permettant à des agriculteurs associés la réalisation d’un travail en commun dans des conditions comparables à celles existant dans les exploitations de caractère familial. Créé par la loi du 8 août 1962, le GAEC est régi par les articles L 323-1 à L 323-16 et R. 323-1 à R.323-51 du Code Rural et de la Pêche Maritime (CRPM) et les articles 1845 et suivants du code civil ».

Un GAEC est une société civile, personne morale, dans laquelle les membres conservent leur statut d'agriculteur en nom propre. Lors de sa création, en 1962, le principe du GAEC a connu un succès très moyen. Mais dès qu'il a permis l'association entre générations son succès s’est démultiplié. Les associés se groupent pour travailler et vendre la production commune.

Passionnés par notre travail, nous avons créé ce site pour vous présenter notre Gaec de Combe d’Azou, notre façon de penser et de travailler, nos sites et nos troupeaux, notre matériel et nos bâtiments, notre équipe. Un Gaec est avant tout une bonne équipe ! Au-delà d'aspects sentimentaux, il y a la nécessité méticuleuse de veiller à la bonne qualité des terres, à la bonne qualité des fourrages, au bien-être de nos bêtes qui, dès lors, nous le rendent bien.

Notre but final est de vous en faire profiter avec des produits, viandes et lait de belle et bonne qualité !

Nous vous invitons à feuilleter ces pages.

Nos identifiants :
    
N° d'abattoir (Polignac) : 43152002.
N° d'élevage : Fr 43003120.
Code APE : 0141Z.
RCS : 431 656 065.
SIRET : 431 656 065 00015.
Pour une parfaite traçabilité, le numéro inscrit sur nos étiquettes est le numéro d'identification de chaque bête, le numéro de sa boucle d'oreille. La traçabilité est parfaite depuis sa naissance jusqu'à votre assiette !

Photo ci-contre : la combe d'Azou dont notre exploitation porte le nom.

 
 Climat et altitude.

Qui dit Haute Loire et Velay, dit climat continental... La Haute-Loire est le 2e département français pour son altitude minimale (400m) et le 10e pour son altitude moyenne (876m. Ref. IGN).

Notre exploitation en bordure sud d'Allègre, est à une altitude moyenne de 1000m. L'altitude n'a pas que des inconvénients. L'air y est sec, frais, venté. Bien des "maladies" nous sont épargnées car leurs vecteurs n'aiment pas avoir... froid aux pieds ! Les saucissons et saucisses sèchent très bien à l'air d'altitude.

A Allègre les hivers peuvent être longs sinon très rigoureux. Près de la Borne, au pied des volcans de Bar, Baury, Montchaud et Ringues, les gelées nocturnes sont fréquentes, tandis que plus haut le froid sec est bien plus facile à supporter si le vent ne l'amplifie pas. La neige fut assez abondante durant l'hiver 2008-2009, moins épaisse mais bien plus fréquente en 2009-2010. Printemps et automne sont courts et peu marqués.
Les hivers se traduisent par 150 jours à l'étable et une quantité de fourrage nécessaire abondante.
Les étés sont rarement très secs. La pluviométrie annuelle est correcte avec un maximum de juin à août. Ceci est un précieux avantage pour la pousse de l'herbe estivale. Ainsi durant la sécheresse caniculaire de 2003, aucun fourrage extérieur ne dut être acheté par le GAEC.
Une analyse sur 30 ans révèle des minima moyennes d'hiver jamais inférieures à 0,5°C et des maxima moyennes d'été de 16,2°C. Ces dernières années, on observe des moyennes en hausse.
L'environnement climatique du GAEC de Combe d'Azou est donc continental avec une pluviométrie correcte.

: climat_velay.pdf
  Haute-Loire, Velay, Allègre.

Le département de la Haute-Loire a une altitude moyenne élevée, peu de hauts sommets (le Mézenc : 1753m) mais peu de creux profonds (minimum : 400m).
La Haute Loire  est une terre idéale de Tourisme Vert de découverte de la nature et de randonnées.
La nature y est préservée. Le Velay est un vaste plateau volcanique découpé par les vallées profondes de la Loire et de l’Allier.
A deux pas des gorges de la Loire et de l’Allier, du Mézenc, du Puy en Velay et de la Chaise-Dieu, Allègre est un intéressant bourg de Caractère, porte sud du Parc Naturel Régional Livradois-Forez.
Le bâti, historique médiéval comme vernaculaire ancien, est d’une grande variété.
Croix de chemins, chapelles, lavoirs, abreuvoirs et fours banaux, sont un patrimoine divers et à taille humaine. La Haute-Loire, et spécialement le Velay, ont la spécialité originale des maisons de Béates, ces dames laïques mais proches de la religion, qui enseignaient les fillettes jusqu’au milieu du XXe siècle.
Venez visiter notre région... et faites un détour par notre ferme... : 04 71 00 79 64    et    06 73 53 07 57.

 
  Reliefs et sols.

Les reliefs autour d'Allègre sont variés, pentus mais pas abrupts. La Borne longe nos sites d'exploitation. Les terres les moins mécanisables sont réservées en pâtures pour nos troupeaux qui les valorisent d'une façon optimale.
3/5e de nos sols (Sarzols, les Astiers, Caire) sont cristallins, granitiques, avec un pH de 5,5 à 6, fort acide et potentiellement sensible à la sécheresse.
La relative prédominance de nos sols granitiques n’est pas un avantage. Ils sont usants et plus sensibles à la sécheresse d'été. Toutefois le manque d'eau à Allègre est bien moindre que dans la moyenne du département riche en sources mais pauvre en nappes phréatiques.
2/5e sont des sols volcaniques (Montchaud, Baury, Barribas) avec un pH de 6,2, riche, profond, aisément labourable et moins sensible à la sécheresse.
Les sols volcaniques du Gaec sont dévolus aux cultures du maïs et du triticale, ainsi qu'aux prairies temporaires.
La matière organique est apportée par le fumier de nos propres animaux, épandu quand le temps est à l’humidité et à la pluie, pour faciliter sa pénétration dans le sol et pour éviter les odeurs.
Les sites des Astiers, de Combolivier et de Salettes se prêtent parfaitement à l’élevage et au pacage des brebis. Les pentes conviennent à ces belles acrobates qui détestent avoir les pieds dans un sol humide... tout en aimant la bonne herbe fraîche ! Les Astiers et Combolivier offrent cette quadrature du cercle : un sol bien drainé, mais frais, et des pentes qui selon l'ensoleillement permettent à ces jeunes filles de choisir la chaleur ou l'ombre, la brise ou l'abri du vent.

Photo : au loin, 3 des 4 volcans d'Allègre : de gauche à droite, Montchaud, Baury et Bar.

 
  Quatre sites... sur quatre volcans.

Une partie de nos terres se situe sur les flancs de Montchaud et de Baury, deux volcans qui descendent jusqu'à la Borne Occidentale. Deux autres de nos sites, Caires et Barribas, sont sur les pentes du Mont-Bar, un troisième volcan d'Allègre et Monlet, et en bordure de la Borne Orientale.

Le Gaec se répartit sur 4 sites principaux... et sur les 4 volcans de la commune d’Allègre !
Sarzols pour les bovins laitiers et les Aubrac. Les Astiers et Combolivier pour les Brebis Noires du Velay, leurs agneaux Noirs et leurs béliers sélectionnés. Caire, non loin de Monlet pour des cultures et les Lentilles vertes du Velay, sans oublier Barribas sur les pentes du Mont-Bar. Nos terres, de nature partiellement volcaniques, sont dans le territoire d'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) de la Lentille Verte du Puy en Velay.
Bien entendu les lentilles vertes sont réservées à la gastronomie ! Les autres cultures sont destinées à l'alimentation des troupeaux : prairies permanentes (pâture, foin), prairies temporaires (ensilage), triticale, (consommation interne de grain et de paille). Le maïs ensilage est réservé aux bovins.
Les troupeaux se répartissent en trois groupes : les vaches laitières de race Montbéliarde; les bovins à viande de race Aubrac; les ovins à viande et laine, de race Noire du Velay (exclusivement à l’herbe et aux foins).

Photo : Barribas en hiver.

 

 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10   

separation